La serre bioclimatique
du zoo de Vincennes (75)

Architecte : Cabinet Tschumy

Le zoo de Vincennes créé en 1934 a entamé en 2008 la plus grande restructuration de son histoire. Beaucoup d’infrastructures ont été détruites pour laisser place à de nouvelles, plus modernes et plus soucieuses du bien être des animaux. C’est dans cette optique que le zoo de Vincennes décide d’installer une verrière bioclimatique de 4000 m² pour abriter des espèces équatoriales.

Le projet

L’objectif de l’immense serre bioclimatique du zoo de Vincennes était d’accueillir la faune et la flore originaire de Madagascar et de Guyane. Un climat tropical donc, caractérisé par une température moyenne de 25 C° en été et au minimum 20 C° en hiver, ainsi qu’un taux d’humidité relative de 75%. Aussi, afin de reproduire au mieux l’habitat naturel des animaux, le climat se doit d’être régulier et le plus naturel possible.
La ventilation naturelle était donc la première préoccupation de ce projet, car celle-ci permet la régulation de la température par un courant d’air naturel sans l’intervention d’énergie de source humaine. Enfin la structure de la serre ne devait comporter aucun poteau en intérieur afin de laisser place aux bassins d’eau.

La solution MTECHBUILD

Une serre de 100 mètres de long pour des portées de 40 mètres et d’une hauteur maximale de 11.5 mètres à la forme d’un demi-cylindre, voici le projet de l’architecte Tschoumi.
En dehors de ses caractéristiques techniques, la verrière se devait d’être esthétique, les lignes de celle-ci devaient être fluides et sans facette. Bouygues construction a donc fait appel à MTECHBUILD pour réaliser la « bulle » de Vincennes soumise à des normes de sécurité strictes.

C’est donc dans ces conditions que MTECHBUILD a dû s’armer d’ingéniosité pour répondre aux exigences du projet. Dans le respect des normes imposées par la CRAMIF, notre équipe de montage a réalisé un cintrage à froid des vitrages sur le site. Le cintrage a été effectué au sol sur des structures de 65 m² qui ont ensuite été hissées sur la charpente métallique pour y trouver leur emplacement final. La bulle de 4000 m² est finalement montée en 4 mois en respectant les conditions de sécurité, MTECHBUILD a d’ailleurs été diplômé par la CRAMIF pour sa capacité à faire travailler ses monteurs dans les meilleures conditions.